Valorisez votre expertise grâce à la vidéo de formation (et c'est plus facile qu'il n'y paraît)

Par Jennifer Montérémal
Le 14/01/2022
definition backgroundValorisez votre expertise grâce à la vidéo de formation (et c'est plus facile qu'il n'y paraît)

La vidéo, le nouveau média roi ? En tout cas, côté formation, sa valeur ne fait plus débat. Le chercheur canadien Thierry Karsenti a d’ailleurs prouvé que les apprenants retiennent 10 % de ce qu’ils lisent… mais 50 % de ce qu’ils voient et entendent !

Une aubaine pour les organismes de formation en ligne et autres auto-entrepreneurs spécialisés dans l’e-learning, qui engagent ainsi davantage leur audience et valorisent leur image de marque.

Mais quels sont tous les avantages et les usages de ce format ? Et surtout, comment faire des vidéos de formation de qualité professionnelle alors même que vous ne vous sentez pas l’âme d’un Christopher Nolan ?

Réponses dans cet article.

Pourquoi utiliser la vidéo en formation ?

Elle est attractive pour les apprenants

Nul besoin de rappeler aujourd’hui l’impact et le succès de la vidéo dans de nombreux domaines, à l’exemple du marketing. L’univers de la formation ne déroge pas à la règle.

Et pour cause, les apprenants apprécient particulièrement cet outil pédagogique, capable :

  • de capter leur attention,
  • de favoriser la mémorisation bien plus que du texte,
  • d’expliquer de manière dynamique certains éléments complexes de votre cours,
  • de véhiculer une image moderne de votre formation.

Bref, la vidéo pédagogique est engageante. Elle vous aide à vous différencier de la concurrence et à limiter le taux d’abandon en cours de programme.

Elle permet de transmettre les bonnes idées

Comme on vous l’expliquera un peu plus tard, une bonne vidéo de formation doit être plutôt courte afin de rester impactante (d’autant plus qu’il s’avère compliqué de réaliser une production d’une heure si vous débutez !).

Ce format vous oblige donc à structurer vos idées et à retenir l’essentiel, là où l’écrit encourage davantage la digression. Conséquence : vous transmettez à vos apprenants les informations clés.

C’est un format adaptable

Peu importe le type de formation que vous dispensez et les idées que vous souhaitez transmettre, la vidéo s’adapte à toutes vos ambitions et séduit un large public.

De la simple face caméra au motion design (si vous le sentez !), vous pouvez réaliser beaucoup de choses et bénéficier de retombées positives. Et parfois, sans être doté de compétences particulières en la matière.

C’est plus facile qu’il n’y paraît

Tous ces avantages, c’est bien beau. Mais vous vous demandez sans doute comment filmer un cours en ligne alors que vous n’avez jamais rien fait de tel ?

Bonne nouvelle, les technologies ont évolué. Aujourd’hui, inutile d’être un vidéaste aguerri pour créer une vidéo de qualité.

Il existe des solutions pour vous accompagner dans votre création vidéo, à l’exemple de Pitchy. La plateforme dispose d’un grand nombre de modèles préconçus et animations motion design régulièrement enrichis pour pouvoir créer n’importe quel type de vidéo de formation. L’utilisateur choisit celui qui lui convient, le personnalise et construit sa vidéo pas à pas en étant guidé à chaque étape. L’outil dispose d’un panel assez complet de fonctionnalités de post production (voix off, sous-titres automatisés avec traductions, médias d’illustration musiques, boutons cliquables… etc.) afin de garantir à ses utilisateurs un rendu de niveau professionnel.

Et cerise sur le gâteau, il est possible de réaliser vos premières vidéos sans mettre trop la main au portefeuille. Côté matériel, un smartphone, un trépied et un micro suffisent.

Quels sont les usages de la vidéo de formation ?

La vidéo de formation répond à diverses fonctions et revêt plusieurs formes.

Nous pensons par exemple au webinar : là, la formation ou la conférence se déroule en direct, dans l’objectif de favoriser l’interaction et les échanges entre les apprenants, avec le formateur ou encore avec d’éventuels intervenants.

Pour illustrer nos propos, focus sur quelques cas d’usage entrant dans le cadre de vidéos pré-enregistrées.

Réaliser l’ensemble de votre formation

De plus en plus de formations e-learning se déroulent exclusivement en vidéo. Rien d’étonnant puisque, pour rappel, ce format se révèle bien plus engageant, mémorisable et efficace que l’écrit.

Alors, pourquoi ne pas envisager l’ensemble de votre parcours de formation sous la forme d’une succession de vidéos (courtes) ? Quitte à fournir en parallèle un support écrit, pour les exercices par exemple.

Faire votre promotion

La vidéo est devenue un excellent outil marketing et de communication. Une bonne pratique consiste alors à en produire une pour expliquer :

  • l’utilité de votre formation,
  • son contenu de manière succincte,
  • les compétences qui seront acquises à la fin du parcours, etc.

Bien exploité et relayé, ce teaser de formation suscitera plus d’engagement auprès de votre cible qu’un long dossier explicatif.

Expliquer une notion complexe

Vous avez privilégié le format écrit pour votre formation ?

Même si votre cours est complet, certaines notions complexes méritent une vidéo, car l’information transmise sera plus facilement assimilable par l’apprenant, d’autant plus si vous rendez le format ludique.

Mieux accompagner les apprenants

Qu’il s’agisse d’apporter des corrections à des exercices ou de lever le voile sur des éléments de blocage, transmettre des vidéos à un apprenant ou à un groupe d’apprenants constitue une excellente manière de répondre à leurs interrogations. Ce type d’accompagnement est tellement plus agréable qu’un long pavé dans un email.

De plus, une telle initiative contribue à humaniser la relation que vous entretenez avec eux.

Réaliser une démonstration

Vous avez besoin d’expliciter des éléments plus opérationnels ? Exit les successions de captures d’écran et vive le format vidéo !

Par exemple, si vous dispensez une formation en graphisme, rien de tel que la vidéo pour exposer pas à pas la manière d’effectuer telle ou telle action sur Photoshop.

Faire intervenir d’autres personnes

Il peut s’agir d’autres formateurs qui, grâce à leur expertise, viendront développer une notion précise.

Autre bonne idée : faire intervenir d’autres élèves afin qu’ils témoignent de l’efficacité de votre formation et de votre méthode.

Comment faire des vidéos de qualité en 5 étapes clés

Étape 1 : déterminez quelles sont les informations à transmettre

Premier point à retenir : dans le cadre d’une formation, mieux vaut privilégier les vidéos courtes allant droit au but, car l’attention de l’audience décline au fil des minutes. Il ne s’agit pas d’opérer un cours magistral !

Privilégiez donc une durée entre 5 à 10 minutes maximum, quitte à produire plusieurs vidéos si vous avez beaucoup d’idées à transmettre.

Par conséquent, il convient de sélectionner avec précision, en amont du tournage, les informations clés à communiquer. Pour y parvenir, déterminez :

  • le ou les objectifs principaux de la vidéo,
  • le public cible, ses attentes et son niveau de compétence.

De cette manière, vous saurez précisément ce que vous devez leur raconter.

Étape 2 : optez pour le bon format

Une fois que vous avez une idée du contenu, il est temps de définir le format qui conviendra à vos objectifs.

Quelques exemples :

  • un tutoriel, dans lequel vous expliquez comment réaliser telle ou telle action ;
  • une vidéo face caméra pour développer une notion précise ;
  • des illustrations ou photos avec voix off, etc.

☝️ Attention, pour choisir le bon format, veillez à respecter les spécificités techniques de la plateforme sur laquelle vous souhaitez diffuser votre vidéo : YouTube, site spécialisé dans l’e-learning, etc.

Étape 3 : rédigez le script de votre vidéo

Pour vous assurer d’aller droit au but tout en faisant passer les idées essentielles, structurez votre discours et hiérarchisez les informations entre elles. On vous conseille de rédiger votre texte à l’avance, mais sans tout détailler à la virgule près, au risque de vous retrouver à le lire machinalement. Concentrez-vous plutôt sur les notions principales.

Anticipez également tous les autres éléments qui rythmeront votre production, comme :

  • la musique et/ou les effets sonores,
  • l’insertion d’images ou de schémas explicatifs,
  • les transitions dynamiques,
  • les ressources cliquables (résumé de la vidéo, quizz, etc.).

☝️ Si vous envisagez de vous filmer face caméra, c’est aussi le moment de définir votre arrière-plan, ou décor. Dans le cadre d’une vidéo de formation, choisissez-le le plus neutre possible (afin que l’attention des apprenants reste focalisée sur le fond du propos) et en accord avec l’image que vous souhaitez véhiculer.

Étape 4 : souriez, vous êtes filmé

Il est temps de sortir votre plus beau brushing et de passer devant la caméra !

On ne va pas se mentir, ce n’est pas un exercice facile. Il vous faudra probablement réaliser plusieurs prises pour procéder aux ajustements nécessaires et trouver le bon ton ainsi que le rythme adapté. Gardez à l’esprit qu’il vous faut rester le plus clair et engageant possible dans votre discours, tout en adoptant le débit de parole adéquat.

Quant à la forme, elle mérite également toute votre attention :

  • la qualité de l’image s’avère primordiale. Optez pour du full HD, même si vous opérez via mobile ;
  • trouvez le bon éclairage, ni trop sombre ni trop lumineux ;
  • si vous faites apparaître des documents ou autres écrans d’ordinateur, veillez à ce qu’ils soient visibles et lisibles ;
  • soignez aussi la prise de son. Il serait dommage que vos apprenants entendent mal toutes les choses intéressantes que vous dites. Privilégiez donc l’usage d’un micro, comme un micro cravate.

Étape 5 : montez votre vidéo de formation

Tout est dans la boîte ? Il est temps de passer au montage vidéo.

Le champ des possibles est large, tant que votre vidéo reste dynamique… une fois de plus pour ne pas endormir votre audience ! Sans tomber dans l’excès et sous une pluie d’effets spéciaux à la Michael Bay, ajoutez quelques éléments pour rendre votre production punchy :

  • des images,
  • du son,
  • des effets de transition, etc.

💡 Autre bonne pratique : insérez des sous-titres. Ils répondent aux besoins des personnes malentendantes ou encore de celles qui ne maîtrisent pas encore parfaitement la langue française.

Exemple de vidéo de formation réussie

Pour illustrer nos propos, voici un exemple de vidéo classique de formation, la fameuse vidéo face caméra.

La vidéo de formation en bref

La vidéo doit inclure votre processus de formation, qu’il s’agisse de vidéo explicative face caméra, de démonstration ou encore de correction d’exercices.

Attractive et engageante, elle facilite l’apprentissage et valorise votre expertise. Et si vous n’avez pas de compétences en la matière, pas de panique, des logiciels de montage peuvent vous accompagner dans votre démarche.

Mais les outils ne font pas tout. Apportez donc une attention particulière à la qualité de ce support :

  • peaufinez votre discours et structurez votre vidéo ;
  • choisissez un format adapté au message que vous souhaitez transmettre ;
  • soignez la forme (éclairage, cadrage, fond, etc.) ;
  • apportez du dynamisme, en intégrant du son, des effets visuels et de transition, etc.

Ainsi, vous obtiendrez une vidéo pédagogique de qualité professionnelle, gage de sérieux pour votre formation.

La transparence est une valeur essentielle pour Appvizer. En tant que média, nous avons pour objectif d'offrir à nos lecteurs des contenus utiles et de qualité tout en permettant à Appvizer de vivre de ces contenus. C'est pourquoi, nous vous invitons à découvrir notre système de rémunération.   En savoir plus